Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 10:56

Avec l’arrivée de notre synopte j’ai quelque peu revu les plans de mon tableau hebdo qui était en préparation depuis un looonnng moment et je me suis enfin décidée à le finir…

J’ai donc pris comme base un tableau en fer blanc IKEA :

http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/30159442

Puis j’ai utilisé du papier imprimable autocollant pour réaliser des colonnes représentant chaque jour avec à chaque fois un code couleur pour les différents moments de la journée identique à celui du synopte. Ce qui nous donne :

-          Deux emplacements « matin » à bordure verte

-          Un emplacement « midi » à bordure jaune

-          Deux emplacements « après-midi » à bordure orange

-          Un emplacement « soir » à bordure rouge

En haut des colonnes le nom des jours en cursive avec les jours du weekend d’une autre couleur (pour aller avec ma poutre du temps cf article à venir « Le temps qui passe (3) : l’année »)

J’ai fais des magnets de taille 4x4 tout bêtement parce que j’avais il y a un moment acheté un tableau magnétique représentant la journée que j’avais délaissé car il n’était pas du tout intuitif mais dont je voulais cependant réemployer quelques magnets.

Pour la réalisation des autres magnets j’ai trouvé encore mieux que les feuilles magnétiques de Jeulin sur lesquelles il fallait coller les motifs préalablement imprimés…maintenant ils font du papier magnétique qui passe direct à l’imprimante (j’ai trouvé ça à la papéthèque pour les rouennais).

J'ai par ailleurs trouvé en solderie une ardoise velleda magnétique que j'ai découpé au format de mes magnets et qui permet de rajouter des événements exceptionnels, par exemple cette semaine ma fille nous a dessiné le magnet "carnaval", le carnaval de l'école ayant lieu ce vendredi.

Je vous mets à disposition une feuille de magnets prête à imprimer, ils n’y sont pas tous vu que j’en ai réemployé d’ailleurs, mais il y a déjà tout ceux que j’ai ajouter (dessins trouvés sur fotosearch).

Sur le côté du tableau : la date du jour, toujours grâce à des magnets et, les saisons (fichier dispo) sur lesquelles nous positionnons un petit bouton magnétique servant de marquage.

Et enfin, une boîte pour les ranger tous ces magnets… j’ai longtemps chercher quoi mettre pour le rangement avant de m’orienter vers…une boîte de cotons tiges ! (sur une idée de mon papa).

Je n'ai pas fini de découper tous les magnets mais bon voilà ce que ça donne.

semaine.jpg

tabtab2

Repost 0
Published by Fanette - dans Le temps
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 09:37

Dernièrement nous avons travaillé sur la notion du temps qui passe, sur la journée déjà, car je me suis aperçue d’une part :

-     que l’enchainement des différents moments de la journée (matin, midi…) n’était pas tout à fait acquis

et d’autre part,

-     que la petite horloge que j’avais mis à sa disposition, bien que simplifiée (j’avais différencié par un code couleur les heures des minutes, décalé les chiffres des heures et, au niveau des minutes,  représenté seulement les quarts d’heure) était encore trop compliquée pour son âge.

En effet, l’horloge est dure à comprendre pour les petits à cause, des deux aiguilles, le temps avançant sur deux dimensions distinctes, les heures et les minutes et aussi du fait qu’il faut deux tours de cadran pour une journée.

C’est l’une d’entre vous qui m’a apporté la solution lors de notre rencontre (merci encore virginie…) : le synopte.

synopte.jpg

 Il s’agit en fait d’une horloge sur 24 heures offrant donc une vision globale de la journée, et ne possédant qu’une seule aiguille. Il est ainsi beaucoup plus facile de « voir » défiler la journée.

Au centre des disques, ajustables selon votre souhait, permettent de visualiser les différents moments de la journée (pour moi de 7h à 12h c’est le matin, de 12h à 14h le midi…).

Le cadran étant magnétique il est possible d’y coller de petits magnets (quinze fournis à l’achat) représentant les différentes actions de la journée (repas, douche…), ainsi deux autres représentant le lever et le coucher du soleil (ce qui devient pratique en cette fin avril pour expliquer que ce n’est pas parce qu’il ne fait pas nuit que ce n’est pas l’heure d’aller dormir).

Je suis très satisfaite de cet achat et ma puce s’y est adapté très rapidement et appréhende beaucoup mieux le concept de journée. Elle va régulièrement consulter son synopte pour voir où on en est dans la journée et viens nous dire après des choses comme « il est presque 6 h c’est orange alors c’est encore l’après-midi mais bientôt ce sera rouge alors c’est bientôt le soir».

Il existe plusieurs modèles que vous pouvez voir sur le site du fabriquant http://www.synopte.fr/ sachant que moi j’ai acheté le mien neuf sur une boutique de priceminister et que je l’ai payé moins cher : 36 euros au lieu de 48 (d’autant qu’il est facile sur Internet de trouver des codes de promotion priceminister, pour moi encore 10 euros de moins…), alors que c’est exactement le même et qu’il y a même le logo Prime Heure dessus...

Repost 0
Published by Fanette - dans Le temps
commenter cet article
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 16:53

Le volet que je trouve le plus difficile à mettre en œuvre dans la pédagogie Montessori c’est celui intitulé « grâce et courtoisie », nom bien joli au vaste programme…


Les exercices requiert quasi tous plus que deux personnes pour recréer la situation alors si, comme moi, vous n’avez pas d’enfant plus grand ça peut être un peu difficile à mettre en œuvre.


Alors bien sûr ce volet fait surtout appel à une éducation de tout les jours et au bon exemple à montrer, mais pour m’aider un peu dans cette tâche j’ai trouvé un petit livre sympa : « La politesse » de la collection L’imagerie des tout petits aux éditions FLEURUS.


politesse

Ce livre présente les règles élémentaires de savoir vivre à travers de petites scénettes de la vie de tout les jours, avec à chaque fois un enfant ne respectant pas les règles et un enfant respectant ces règles ainsi les conséquences sur leur entourage respectif.

Plusieurs situations sont abordées, l’école, le parc, le restaurant, la maman qui croise une amie dans la rue… la mise en situation est intéressante et permet à l’enfant de se positionner en observateur et de comprendre « à tête reposée » le bien fondé des règles.


Comme je suis encore une fois un peu tâtasse je dirais que j’ai une seule petite réserve sur ce livre qui se situe dans une scène de visite d’un aquarium où en ressortant après s’être très mal tenu à l’intérieur l’enfant demande un souvenir au magasin qui lui est bien entendu refusé à cause de son comportement. En revanche, l’autre enfant qui s’est bien tenu a son jouet.

Alors même si dans la pratique c’est une situation plus que probable, ça me gêne un peu que ce soit décrit comme ça dans un livre sur les règles de vie : soit sage tu auras un cadeau…

Mais bon ce n’est pas très grave car ma fille ne sais pas encore lire ! donc libre à moi de changer légèrement ce passage…

 

J’ai par ailleurs accroché les règles de vie de la maison à sa hauteur afin qu’elles soient clairement définies et consultables à volonté.

C’est un exercice assez difficile à faire que d’édicter ces règles qui doivent être claires, précises, faciles à retenir, et pas trop nombreuses, mais je suis très contente du résultat car ma fille semble y accorder beaucoup plus d’importance maintenant qu’elles sont accrochées, elle les consulte régulièrement et semble peinée lorsqu’on lui fait remarqué qu’elle ne les a pas respecté.


Bon, le travers c’est que maintenant elle les fait lire aux invités et n’hésite pas à les reprendre en cas de transgression… ce qui peut passer plus ou moins bien selon les gens.

Sympa lorsqu’à table elle dit à un invité « on mange proprement à table, c’est écrit dans les règles de la maison »… sans commentaire… et expliquer à un enfant de 3 ans que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire n’est pas évident.
Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 00:00

Aujourd’hui je vais vous parler des livres que j’ai en ma possession sur la pédagogie Montessori :

 

selding


« Eveiller, épanouir, encourager son enfant : La pédagogie Montessori à la maison » de Tim Seldin
Très bien pour commencer. Explique les bases de la pédagogie et son intérêt, puis donne des conseils et  idées d’activités. Bien sûr beaucoup de conseils relèvent du bon sens mais je le trouve bien pour débuter avec des enfants en bas âge.




pitamicok.jpg


« Activités Montessori : Pour accompagner le développement de votre enfant à partir de 3 ans » de Maja Pitamic :
Dans la lignée du précédent.

Je n’ai que le livre niveau 3/6 ans, il en existe un autre pour les plus jeunes, beaucoup d’activités présentées dans ce livre peuvent cependant être présentées avant 3 ans.

Aborde peut être un peu plus les apprentissages que le livre précédent mais ça reste malgré tout très succinct. De bonnes idées mais grandement insuffisant pour aborder les apprentissages.

 

 


barratt 0

 

« Atelier Montessori » de Carol G-J Barratt :

Ce livre j’ai vraiment hésité avant de l’acheter car son prix est très élevé (60 Euros !!).

Je l’ai néanmoins commandé mais je l’avoue plutôt dans la démarche je vais voir ce qu’il donne et le renvoyer… ce que je n’ai pas fait après lecture.

 

C’est exactement ce que je cherchais, n’ayant pas suivi de formation, je voulais un ouvrage détaillant bien chaque matériel, chaque étape d’apprentissage et c’est ce que contient ce livre.

 

La vie pratique, l’éveil sensoriel, l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, des mathématiques et des sciences tout y est détaillé avec à chaque fois un ordre de progression logique mis en avant, une présentation du matériel, l’objectif de la leçon, la leçon en 3 temps, des variantes possibles le tout très bien illustré.

 

Etant donné qu’il aborde des notions variées allant de la tour rose à la division je dirais qu’on peut s’en servir de 2 ans jusqu’en primaire.

Alors certes il est cher mais il évite bien des achats à 20 Euros le livre par ci, 20 euros par là pour au final n’avoir qu’une vue incomplète.

Petite précision il est vendu uniquement sur le site d’Oppa Montessori.
Repost 0
Published by Fanette - dans Livres Montessori
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 16:48


lynxok

A la maison on aime beaucoup ce jeu.

C’est vraiment l’ idéal pour développer l’observation et travailler la discrimination visuelle, mais ce jeu permet aussi de travailler la mémoire, la rapidité, enrichir le vocabulaire et surtout de passer un bon moment en famille !


Les règles sont simples : chaque joueur doit retrouver les dessins correspondant aux  cartes qu’il a pioché sur le plateau de jeu qui comporte 300 images. C’est évidemment celui qui en trouve le plus qui gagne… et plus besoin de laisser gagner les enfants, ma puce va de plus en plus vite et il lui arrive de nous battre (bah oui on se fait vieux…).


En plus, le plateau de jeu est modulable on peut donc l’assembler différemment à chaque fois pour éviter la routine.


A utiliser dès 2 ans et demi je pense et sans limite d’âge car tout le monde aime y jouer !

 

 

Repost 0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 15:01

Pour fabriquer les barres rouges et bleues j’ai opté pour des baguettes de balsa (souvent utilisé en maquettisme).
Le balsa présente, à mon sens de nombreux avantages : très facile à couper et à peindre il est aussi très léger et offre donc une manipulation facile et surtout aucun danger pour nos petits de se griffer, se cogner ou se faire une écharde avec ça !

J’ai choisi de ne pas les faire trop grandes, tout bêtement pour prendre moins de place, mes barres vont donc de 5 à 50 cm.

Après avoir coupé toutes les barres, les protéger avec du scotch à plinthes et peindre tous les segments de la même couleur.

Une fois sec, retirer le scotch et en coller sur les parties peintes puis peindre les segments de l’autre couleur.

Et voilà c’est fini… enfin presque parce qu’après bah il faut les ranger les barres… mais là j’ai fait appel au mari bricoleur qui, avec un peu de médium et de colle m’a fait une jolie boîte d’après les photos qu’on trouve sur les sites marchands, et voilà les barres ont un joli présentoir pour tenir debout !
 

barres.jpg

Pour ce qui est de la présentation Montessori la voici, attention toutefois à ce que l’enfant  sache tout d’abord classifier les quantités (barres rouges).

Dire à l’enfant que ces barres ressemblent aux rouges, si vous les avez utilisées, Placer les barres une par une dans le désordre à la table de l’enfant, sur son côté droit, puis, prendre la plus petite et la déposer devant l’enfant à sa gauche, continuer barre par barre jusqu’à former un escalier complet. Laisser à l’enfant le temps d’observer, défaire barre par barre la construction et demander à l’enfant de la refaire.

Souligner que l’on place toujours les barres avec le rouge en premier et sur la gauche.

Isoler les trois premières barres.

Placer la barre 1 devant l’enfant et dire « 1 », comptez le segment en le touchant « 1 », retirer la barre,

Placer la barre 2 devant l’enfant et dire « 2 », comptez les segments en les touchant « 1 », « 2 », retirer la barre,

Placer la barre 3 devant l’enfant et dire « 3 », comptez les segments en les touchant « 1 », « 2 », « 3 », retirer la barre,

Placer les barres dans le désordre devant l’enfant et demander « montre moi 2 » (ne pas demander les chiffres dans l’ordre), l’enfant doit désigner la barre, toucher les segments et dire « 2 », procéder de même avec les autres chiffres et réessayer plusieurs fois en remélangeant les barres. Enlever les barres.

Prendre une barre au hasard, la placer devant l’enfant et lui demander « qu’est ce que c’est ? », l’enfant doit alors annoncer la quantité représentée et compter les segments pour vérifier.
Repost 0
Published by Fanette - dans Mathématiques
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 20:00
Après avoir commandé, renvoyer, consulter en librairie plusieurs livres qui ne me plaisaient pas trop : Les pages étaient trop chargées, les dessins pas toujours très explicites,  les graphismes pas très gais ou encore des notions complexes comme les cellules étaient abordées sans pour autant expliquer vraiment les bases (respiration, digestion).

j'ai finalement trouvé exactement LE livre que je voulais :
Le grand livre animé du corps humain aux éditions Milan Jeunesse

livre.jpg


- des graphismes très enfantins, gais et colorés
- des pages très épurées ne présentant qu'une notion à la fois et pas de surabondance de texte
- des explications claires, simples et précises
- un côté très ludiques avec des volets à soulever des languettes à tirer permettant une illustration "concrète" pour l'enfant. Ainsi à la page sur la digestion on peut faire "voyager"  un brocoli et suivre son évolution, un jeu de languettes permet de visualiser le processus de respiration en gonflant-dégonflant les poumons...
Repost 0
Published by Fanette - dans Lectures
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 16:27

L'un des livres que je nous préférons lire ma puce et moi c'est "Devine combien je t'aime" d'Anita Jeram.

devine.jpg


C'est une petite histoire très simple et très poétique où un petit lapin veut dire au grand lapin combien il l'aime.
Il écarte alors les bras en disant "je t'aime grand comme ça" le grand lapin fait pareil mais...il a de plus grands bras ... au grand désespoir du petit lapin qui ne veut donc pas en rester là et trouve tout un tas de métaphores pour montrer au grand lapin qu'il l'aime "plus".

Les illustrations pastelles sont très douces et belles.
Un grand moment de tendresse à partager et une nouvelle occasion d'échanger des mots d'amour avec nos enfants, la mienne adore trouver ses propres métaphores à la fin.

 

Repost 0
Published by Fanette - dans Lectures
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 14:27

D’après les recherches, la meilleure période pour l’apprentissage d’une seconde langue se situe pendant la période de développement de la langue soit vers 3 ans.

 

Vers 3 / 4 ans, les enfants apprennent des milliers de mots d’une manière spontanée et sont capables d’apprendre facilement n’importe quelle langue ou même plusieurs langues parlées autour d'eux.

 

Nous ne disposons malheureusement, à Rouen, ni d’une école Montessori, ni d’une école bilingue.

Alors pour ceux qui comme moi souhaitent que leur enfant apprenne l’anglais mais ne souhaitent pas transmettre leur piètre accent, il y a un endroit très bien : les Petits Bilingues.

 

Ca se trouve à Rouen, près de la place de la pucelle, si vous n’êtes pas du coin je sais qu’il y en a un peu partout en France.

 

Ils acceptent les enfants dès 3 ans, ma fille y va depuis la rentrée et s’y plaît beaucoup.

Les animatrices, de langue maternelle anglaise, ne s’adressent à eux qu’en anglais et proposent des activités très ludiques telles que chanter, faire des jeux, du coloriage, confectionner un masque ou encore visionner un dessin animé en anglais et les petits se prennent au jeu et assimilent peu à peu la sonorité de la langue, la construction des phrases…

 

Alors certes une heure/semaine c’est peu … mais c’est déjà mieux que rien…

Ils proposent aussi des petits « stages » durant les vacances.

 

Seul bémol je regrette un les tarifs un peu élevés et surtout le côté trop mercantile à mon goût, où tout est rapidement sujet à supplément et où l’on se trouve dans la situation :

« maman y a une fête de noël à l’anglais »

« ah c’est bien chérie, ça va être drôlement chouette !! »

Sauf que la fête en question elle est payante, certes pas grand chose (8 euros je crois) mais c’est le geste qui me déplait car c’est difficile pour les parents de refuser à leur enfant la participation à la fête de Noël.

Alors je suis peut être un peu trop idéaliste mais vu les tarifs ils pourraient offrir le pop corn et la sucette du gouter de Noël… j’attends de voir si ils vont nous faire payer la fête de fin d’année !!

Les petits bilingues
3 rue Racine
76000 Rouen
www.lespetitsbilingues.com
Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 13:42

L’autre soir, alors qu’elle était installée en train de manger, ma fille s’arrête, me regarde et me dis « quand j’étais petite j’avais pas de lit, alors je dormais dans ton ventre et les aliments me tombaient sur la tête »

… bon là après s’être regardé avec mon mari et avoir éclaté de rire on a eu un léger blanc sur la façon d’expliquer :

1-la digestion

2-la croissance des bébés

Le tout à table en une phrase ou deux…

Nous avons néanmoins tenté de le faire mais il va clairement falloir y revenir.

 

En effet,  si ma fille a, par exemple, compris que les aliments passaient de sa bouche, par sa gorge en direction du ventre, qui en tirait ce dont il avait besoin puis rejetait le reste, j’ai l’impression qu’elle nous voit comme de grands sacs dans lesquels les aliments tomberaient pêle-mêle.

 

J’ai trouvé et commandé ce puzzle (disponible chez Wesco et Fnac Eveil et Jeux), représentant une petite fille (ils ont aussi en petit garçon), le but étant de se représenter les différentes « couches » par le biais de plusieurs niveaux encastrables, les os, les organes, les muscles, la peau, et une dernier niveau, plus accessoire, avec les vêtements.

J’ai trouvé ça très bien pensé et j’ai aimé le côté simple et agréable des illustrations.

 

 puzzle-corps.jpg

 

J’ai également commandé un livre sur le corps humain qui reprend les grandes thématiques (digestion, respiration, bébés…) de façon simple et illustrée, selon les commentaires, de dessins sympa et non choquants (non parce que je me vois pas trop montrer des vues d’écorchés à ma puce…).

En bref si il me plait une fois que je l’aurais reçu je le rajouterais dans la rubrique livre…
Repost 0

Présentation

  • : Montessori chez moi
  • : Tentatives d'éducation d'influence Montessorienne d'une maman ordinaire
  • Contact