Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 12:04

La période sensible de l’ordre est l’une des plus importantes dans la structuration de l’enfant.

Elle survient lors de la première année et passe pour la plupart des gens pour des maniaqueries ou des caprices.

L’ enfant, même de quelques mois, exprime un besoin de se rappeler la position des choses dans l'environnement et, une nécessité à ce que ces choses soient remises à leur place.

 

Ainsi il est important de lui offrir un espace structuré chaque matériel ou jeu ayant une place définie de façon claire pour l’enfant.

De même chaque activité devra être présentée de façon structurée, soit avec un début, un déroulement et une fin.

Cet ordre extérieur participe activement à la construction de sa structure intérieure.


Dans cette optique, je vais vous montrer la salle de jeux de ma fille que nous avons tenté de structurer.

Ma fille étant justement une fille, les trois quarts de la pièce était occupés par la cuisinière, la machine à laver, le lit des bébés etc … le tout ayant du mal à trouver ça place.


Qu’à cela ne tienne me lançant toujours dans des trucs très simples (sans commentaires…) j’ai entrepris de recréer l’intérieur (et puisque j’étais lancé l’extérieur aussi) d’une petite maison, chaque objet trouvant ainsi une place cohérente, des bacs étiquetés de la photo de ce qui va dedans recevant les petits objets.


DSCF9590
              DSCF9589

Les jouets ne rentrant pas dans la catégories poupées occupe l’autre partie de la pièce où des bacs sont étiquetés aux aussi de photos permettant un rangement facile.

On trouve également une bibliothèque et un petit fauteuil où feuilleter confortablement un bon livre et un lecteur cd très simple d'utilisation lui permettant d'écouter sa musique en jouant (elle nous appelle pour changer les CD pour le moment).


DSCF9591  DSCF9593

Je devance les questions sur la réalisation en répondant à celles que me pose tout un chacun entrant chez moi : la réalisation n’est pas excessive le principal étant d’être, comme moi, munie d’un mari bricoleur (moi j’ai toujours de très grandes idées très précises, je fais de beaux plans, je peins, je me débrouille côté finitions et déco mais bon le gros œuvre si on veut éviter les catastrophes j’évite !).


Sinon les plans de travail sont faits dans des planches pour étagères ikea pas chères, les « plaques électriques » sont en fait des dessous de verres ikea (plutôt bizarre pour un dessous de verre mais là c’est parfait), le robinet c’est en fait un crochet pour chambre d’enfant mis à l’envers (ikea toujours), le lavabo un bac plastique ikea (va falloir que je leur demande une com avec toute la pub que je leur fais…). Voilà le plus cher c’est les planches pour le mur et le toit mais bon on a pris du pin c’est pas non plus la ruine.


Bilan c’est très fonctionnel en plus d’être joli et ma puce est ravie !

Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 14:50

Oh, le bien grand mot pour une petite puce de 3 ans !!

Disons plus simplement que l’idée était de lui permettre d’avoir un endroit pour se poser afin de dessiner ou de faire une activité et qu’il me semblait important que cet endroit soit physiquement distinct de son espace de jeu.

D’où le problème de savoir où installer cet endroit … c’est là que m’est venue l’idée que tout cet espace inutile sous mon escalier pourrait peut être servir à quelque chose !

Bon c’est sûr que quand j’en ai parlé à mon mari et à deux ou trois personnes de mon entourage j’ai pas eu un succès fou : « ah, tu es sûre ? sous l’escalier quand même… » sous entendu « la pauvre petite ».

Bon faut pas non plus exagérer, on est pas dans Harry Potter et le dessous de mon escalier n’a rien du placard à balai… une fois débarrassé de tout ce qui c’était amoncelé là (non je n’y suis pour rien ... :
 ) c’est même plutôt grand…

Et voilà, un peu de nettoyage, de peinture, deux ou trois déco, et finalement personne n’y trouve plus rien à redire…

 

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 14:24

Dans la pédagogie Montessori, une grande place est accordée à l'environnement de l'enfant.
Ce n'est pas l'enfant qui doit s'adapter comme il peut à notre mobilier disproportionné pour lui mais c'est à nous de faire en sorte qu'il se sente bien chez lui.

Ainsi, de petites adaptations simples permettront à l'enfant de s'intégrer totalement dans la vie de la maison en participant activement aux taches quotidiennes, et de développer son autonomie en lui offrant la possibilité de "faire seul" les choses (sous surveillance quand même hein... ça va de soi !).

De petites choses toutes bêtes comme mettre une marche devant le lavabo pour qu'il puisse se laver les mains sans que quelqu'un est besoin de le porter, une autre devant les toilettes équipés d'un réducteur, ou encore une autre dans la cuisine lui permettra de vous voir préparer le repas et même de prendre plaisir à vous aider en effectuant de petites taches simples (oui, je sais ça fait beaucoup de marches à acheter tout ça !).

Une de mes préoccupations à été de permettre à ma puce de retirer/ranger ses chaussures et accrocher son manteau seule.
Un porte manteau d'aspect ludique, et surtout pratique (gros boutons) accroché à sa hauteur, un petit banc/coffre lui permettant de s'asseoir seule pour retirer ses chaussures, puis, de les ranger à l'intérieur (sauf les bottes...trop grandes) en prenant ses chaussons qu'elle avait rangé dedans le matin et le tour est joué !

Fini les manteaux qui trainent par terre faute de les avoir interceptés assez vite et les tâches sur le canapé sur lequel, c'est vrai, il est bien facile de monter pour retirer ses chaussures...

Repost 0

Présentation

  • : Montessori chez moi
  • : Tentatives d'éducation d'influence Montessorienne d'une maman ordinaire
  • Contact