Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 16:53

Le volet que je trouve le plus difficile à mettre en œuvre dans la pédagogie Montessori c’est celui intitulé « grâce et courtoisie », nom bien joli au vaste programme…


Les exercices requiert quasi tous plus que deux personnes pour recréer la situation alors si, comme moi, vous n’avez pas d’enfant plus grand ça peut être un peu difficile à mettre en œuvre.


Alors bien sûr ce volet fait surtout appel à une éducation de tout les jours et au bon exemple à montrer, mais pour m’aider un peu dans cette tâche j’ai trouvé un petit livre sympa : « La politesse » de la collection L’imagerie des tout petits aux éditions FLEURUS.


politesse

Ce livre présente les règles élémentaires de savoir vivre à travers de petites scénettes de la vie de tout les jours, avec à chaque fois un enfant ne respectant pas les règles et un enfant respectant ces règles ainsi les conséquences sur leur entourage respectif.

Plusieurs situations sont abordées, l’école, le parc, le restaurant, la maman qui croise une amie dans la rue… la mise en situation est intéressante et permet à l’enfant de se positionner en observateur et de comprendre « à tête reposée » le bien fondé des règles.


Comme je suis encore une fois un peu tâtasse je dirais que j’ai une seule petite réserve sur ce livre qui se situe dans une scène de visite d’un aquarium où en ressortant après s’être très mal tenu à l’intérieur l’enfant demande un souvenir au magasin qui lui est bien entendu refusé à cause de son comportement. En revanche, l’autre enfant qui s’est bien tenu a son jouet.

Alors même si dans la pratique c’est une situation plus que probable, ça me gêne un peu que ce soit décrit comme ça dans un livre sur les règles de vie : soit sage tu auras un cadeau…

Mais bon ce n’est pas très grave car ma fille ne sais pas encore lire ! donc libre à moi de changer légèrement ce passage…

 

J’ai par ailleurs accroché les règles de vie de la maison à sa hauteur afin qu’elles soient clairement définies et consultables à volonté.

C’est un exercice assez difficile à faire que d’édicter ces règles qui doivent être claires, précises, faciles à retenir, et pas trop nombreuses, mais je suis très contente du résultat car ma fille semble y accorder beaucoup plus d’importance maintenant qu’elles sont accrochées, elle les consulte régulièrement et semble peinée lorsqu’on lui fait remarqué qu’elle ne les a pas respecté.


Bon, le travers c’est que maintenant elle les fait lire aux invités et n’hésite pas à les reprendre en cas de transgression… ce qui peut passer plus ou moins bien selon les gens.

Sympa lorsqu’à table elle dit à un invité « on mange proprement à table, c’est écrit dans les règles de la maison »… sans commentaire… et expliquer à un enfant de 3 ans que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire n’est pas évident.
Repost 0

Présentation

  • : Montessori chez moi
  • : Tentatives d'éducation d'influence Montessorienne d'une maman ordinaire
  • Contact